Romance Historique Aventure Fantastique Fantaisie

samedi 25 mars 2017

Moving Forward tome 01


Titre: Moving Forward tome 01

Auteur: Nagamu Nanaji


Edition: Akata


Page: 191


Genre: Manga


Thème: Adolescence, art, vie de quartier









Résumé: Kuko, jeune lycéenne, affiche toujours un sourire radieux ! Mais autour d'elle, personne ne semble soupçonner que derrière cette apparente bonne humeur se cache une profonde douleur. Ni son père. Ni Kiyo, son voisin métisse. Ni Ibuki, son amie d'enfance fan de shôjo mangas. Seul Outa, jeune étudiant en école d’art, réussit à lire en elle, au-delà des apparences. Car en réalité, depuis sa plus tendre enfance, Kuko souffre d'une absence : de celle d'une mère décédée lors du grand séisme de Kobé. Alors, pour exorciser tout son mal-être, la jeune fille aime tenir son blog photo, sur lequel elle poste "sa vision du monde", à travers le regard des animaux. Mais l'arrivée dans son quartier d'un garçon plus perspicace que les autres pourrait bien chambouler son quotidien…


Extrait : "Sourire pour quoi ? Sourire pour qui ? Pour masquer ses blessures... ou exprimer sa joie ?"

Avis :


En ce moment, j'ai envie de lire des mangas. Cela fait très longtemps que je ne mettais pas plongé dedans et, en l'espace d'un mois, j'en ai lu plus qu'en un ans ! J'ai aussi regardé d’excellents animés...


Les éditions Akata sont des éditions que j'aime beaucoup, et j'avais repéré sur leur site "Moving Forward". J'ai donc craqué pour le premier tome.


Nous rencontrons Kuko, qui vit dans la ville de Kobe, plus précisément dans le quartier de Kitano-chô (cela aura une importance plus tard). Elle habite avec son père. Kuko est bien entouré : d'abord par son voisin/ami d'enfance métisse, Kiyo, puis par son amie fan de manga, Ibuki et enfin par Outa, étudiant en art rencontré dans un atelier du quartier. 
Mais Kuko cache des blessures profonde sous son sourire... L'arrivé d'un nouveau garçon antipathique va bouleverser le quotidien de notre héroïne.

Pour commencer, parlons des dessins, qui sont essentiel dans un manga. J'adore.
Le trait est fin, réaliste, ce livre est un bijou pour les yeux, surtout au niveau des décors.

Plus que l'histoire, j'adore l'ambiance de ce manga. Le quartier ou vit l'héroïne est très important. Ce n'est pas juste un lieu, il participe vraiment à l'histoire. J'ai adoré l'importance qu'on donne aux décors et j'avais juste envie d'entrer dans le manga pour me balader dans les rues.

De plus, on trouve à la fin du manga une carte pour se repérer très utile. Le quartier du manga existe aussi et cela donne une dimension à l'intrigue très réaliste.

L'histoire en elle même est simple : la vie du jeune fille adolescente et de ses amis. Mais ici, on laisse entendre que l'on va aborder des sujets plus sombres.

Je ne vais pas vous mentir, dans ce premier tome, l'histoire est plutôt classique et banal. Pas désagréable, mais pas géniale non plus. Cependant, des petites touches de mystère son laissé là et là et prépare le terrain pour des thèmes plus sensible.

Moving Forward est une longue série (plus de 10 tomes) et cela ne me dérange pas que le premier tome sois un peu lent. Au contraire, si l'auteur se sert bien de ses thèmes, cela peut mettre en place l'intrigue et permettre au autres tomes d'être palpitants.

Ce premier tome prépare donc le terrain pour une suite qui, je le pense, s'annonce plus profonde.

Au niveau des personnages, je n'ai pas grand chose à dire. Kuko est sympathique, mais sans plus. J'attend cependant de la découvrir plus profondément. Je pense qu'elle pourrais me surprendre.

Outa est aussi un personnage complexe. Kiyo, le meilleur ami, est pour moi le "cliché" du meilleur ami qu'on retrouve dans les shojo. Cependant, il est plutôt agréable et il me tarde de voire comment il va évoluer.

Mais mon personnage préféré, c'est bien entendu le garçon mystérieux (j'ai cherché partout, impossible de trouver son nom !). Il est très intéressant et va être clé dans l'intrigue. C'est par lui que commence l'histoire et il cache aussi des secrets...

Bon, passons au points faible. Déjà, l'intrigue est plutôt lente, mais comme je l'ai préciser plus haut, cela ne m'a pas tellement dérangé. Non, ce qui m'a énervé, c'est ce quatuor amoureux qui semble se former. J'espère vraiment me tromper car si il arrive, il risque de nuire à mon avis sur cette série.

Ensuite, les personnages sont plutôt clichés parfois, mais ils ont tous une zone d'ombre et il me tarde de voire comment elle va sortir.

Pour ce premier tome, pas de sujets compliqués abordé. J'espère les trouvées dans le second tome.

Bref, vous l'aurez compris, ce que j'ai aimé dans ce manga, ce sont ces décors et son ambiance ! L'histoire m'a l'air intéressante, mais il faut voire comme l'auteur la développe.

Il me tarde de lire la suite et j'espère y trouver des réponses à mes attentes.

Note: 7 sur 10


samedi 3 septembre 2016


Les aventures de Charlotte Holmes tome 1

Auteur: Brittany Cavallaro

Genre: Roman policier

Edition: Pocket jeunesse

Résumé: Jamie Watson, apprenti écrivain et descendant du docteur Watson, se retrouve dans le même collège que Charlotte Holmes, l'arrière-petite-fille du célèbre détective Sherlock Holmes. Malgré les liens qui unissaient leurs ancêtres, Jamie se méfie du tempérament explosif de la jeune fille et garde ses distances. Jusqu'à ce que la mort mystérieuse d'un élève les pousse à faire équipe. 

Avis: Lorsque j'ai lu le résumé de ce livre, j'ai tout de suite accrochée. J'aime beaucoup Scherlock Holmes, John Watson et tout cet univers. Alors la rencontre des descendants de ces deux là m'intéressée beaucoup. J'ai donc foncé à la librairie pour acheter ce livre.

Nous rencontrons notre narrateur James Watson. Il est anglais mais viens tout juste de rentrer dans un internat aux Etats Unis. James n'est pas n'importe qui: en effet, c'est le descendant de James Watson. Et dans sa nouvelle école, il va rencontré Charlotte Holmes, descente de Scherlock Holmes. Alors qu'ils ne font que se croisé, un meurtre va les lier pour toujours...

Watson est un personnage très attachant. Il parle à la première personne. C'est un garçon normal mais aussi intelligent et gentil. Il a bon cœur et pardonne toujours. On sens aussi qu'il en a mare de se faire manipulé. A ça manière, c'est le dindon de la farce, mais il a aussi un rôle plus profond. Sa relation avec Charlotte est complexe, ce n'est pas une simple "amitié". Il a été mon personnage préféré.

Charlotte est "spécial", à l'exemple de son aïeul. Elle est très intelligente, perspicace, mais aussi froide. Pourtant, elle est moins glacial qu'elle ne le laisse paraître. Elle ressent aussi de nombreux sentiments, et à sa manière, est touchante. C'est un personnage particulier.

L'intrigue démarre rapidement. Cependant, la première parti est un peu lente. C'était sympa, mais sans plus. Cependant, dès qu'on la dépasse, c'est un véritable feu d'artifice ! 
L'histoire est bien ficelé, il y a de nombreux rebondissements. J'en avais découvert quelque uns, mais j'ai aussi était surprise. L'enquête est bien mené et la fin est surprenante.

J'ai aussi aimé retrouvé les ennemis de toujours des Holmes, les Moriarty. Il me tarde d'en apprendre plus sur eux, car ils sont très intéressant.

En bref, deux personnages attachants, une enquête bien écrite et sans repos et un univers sympa. Il me tarde de lire le tome 2 !

Note: 9 sur 10 !

vendredi 15 juillet 2016


La folle rencontre de Flora et Max

Auteur: Coline Piérré/ Martin Page

Édition: École des loisirs

Dépôt légal: novembre 2015

Résumé: Lorsqu’elle découvre l’étonnante lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée, elle reçoit peu de courrier depuis qu’elle est en prison… Que peut bien lui vouloir ce garçon excentrique qui semble persuadé qu’ils ont des points communs ? Que peut-il partager avec une lycéenne condamnée à six mois ferme pour avoir violemment frappé une fille qui la harcelait ? Max ne tarde pas à révéler qu’il vit lui aussi enfermé. Il a quitté le lycée après une grave crise d’angoisse, depuis, il ne peut plus mettre un pied dehors et vit retranché chez lui, avec ses livres, son ordinateur, son chat gourmet et son ukulélé. Flora et Max vont s’écrire, collecter chaque jour des choses lumineuses et réconfortantes à se dire, apprivoiser leur enfermement et peu à peu, avec humour et fantaisie, se construire une place dans le monde. Pour écrire ce livre, Coline Pierré, alias Flora, la détenue, et Martin Page, alias Max, le reclus, se sont échangé des lettres pendant quatre mois, comme s’il s’agissait d’une vraie correspondance. «C’était une expérience passionnante et très fertile, car la surprise, la découverte de la lettre de l’autre nous donnait envie de rebondir, de nouvelles idées germaient sans cesse. » Une expérience stimulante pour les deux auteurs qui ont d’autres projets, d’autres envies de textes à quatre mains.

Avis: J'ai vu passé ce livre sur un blog et lorsque je l'ai vu à la bibliothèque, je l'ai pris.

Nous rencontrons deux personnages différents, mais qui sont tout les deux assez seuls.
D'abord, il y a Max, le garçon fantasque, qui a des crises de panique et ne peut pas sortir de chez lui.
Ensuite, il y a Flora, la fille en prison pour avoir tabassé la fille qui la harcelé.
Commence peu à peu une correspondance entre eux, ou ils se livrent et se libèrent entièrement. 

Ce livre est un énorme coup de cœur.

Les personnages principaux sont très attachants. J'ai autant aimé Max que Flora.
Max est gentil, et il m'a fait beaucoup rire. Il est entouré d'une famille aimante. C'est un garçon original.
Flora est touchante, par les épreuves qu'elle a vécu. Elle arrive à rester debout. C'est une jeune fille très courageuse.
Ce duo est adorable, leur amitié est sincère et se construit peu à peu au fil des lettres.

On aborde aussi des sujets grave, mais avec humour. La prison, les phobies... Se sont des thèmes originaux et peu abordé, surtout dans les livres jeunesse.

J'ai beaucoup aimé la narration. On a la correspondance de Flora et Max. C'est très agréable à lire, c'est fluide. Les lettres sont courte, et le livre se lit donc très vite.
La plume est agréable et entrainante.
 

Le seul petit défaut de ce livre est qu'il est un peu trop court. On se concentre sur Max et Flora et on ne voit pas les personnages secondaire. Pourtant, ils sont intéressants et méritent d'être un peu plus creusé.

En bref une excellente lecture, un coup de cœur. Une jolie correspondance, bien écrite, fluide et touchante.

Note: 10 sur 10 !

Coup de Cœur

mercredi 13 juillet 2016


 Off-Campus tome 1: The Deal

Auteur: Elle Kennedy

Édition: Hugo Roman collection New Romance

Dépôt légal: 7 juillet 2016

Résumé: Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.
Mais quand il s'agit d'hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l'équipe de hockey de l'université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l'équipe. Ils vont passer un drôle d'accord.
Elle lui donne des cours et il l'aide à séduire le quaterback de l'équipe de football.

Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?


Avis: J'ai vu ce livre sur quelque sites et le résumé me plaisais bien. Lorsque je suis allée à Cultura, je me suis donc laissé tenté. 

Hannah est une étudiante très brillante, mais qui a beaucoup de mal avec les garçon.
Garrett est un grand sportif. Tout se qui compte pour lui, c'est le hockey. Sauf que pour continué à être dans l'équipe, il faut qu'il est de bon résultat. Or, il c'est complètement ramassé en philosophie.
Hannah, elle, a brillamment réussi l'examen.
Garrett va lui proposé une accord qu'elle va accepté...

J'ai beaucoup aimé les personnages. Au première abord, quand on lit le résumé, on a l’impression de tomber dans une romance classique et cucu. Mais pas du tout !

Hannah a du caractère et elle sait se défendre. Ce n'est pas une jeune fille en détresse même si elle a ses failles. J'ai beaucoup apprécié son courage et sa sensibilité. Enfin une héroïne qui ne se laisse pas faire !

Garrett aussi n'est pas comme tout les bad boys classique. Il n'est pas un "connard". Il m'a beaucoup fait rire. Comme Hannah, il a vécu des éventements difficile, mais il se relève.

L'histoire prend son temps et j'ai aimé ça. Je déteste quand les héros tombent amoureux en un claquement de doigts. Ce n'est pas crédible !
Ici, on voit la relation se construire. Elle est belle et émouvante.

L'atmosphère général est agréable, ainsi que les personnages secondaires. Il me tarde d'en apprendre plus sur eux.

J'ai littéralement adoré le début de l'histoire, mais j'ai eu du mal avec le dernier quart. J'avais l'impression que l'auteur essayé de rallongé son histoire alors qu'elle essoufflé. Un évènement qui se passe ma fortement déplut. C'était du vu et du revus !
Au contraire, on passe trop vite sur un autre évènement, et j'aurais aimé qu'il soit approfondie. 

La plume est agréable et addictive. J'aime beaucoup les narrations à la première personne, surtout quand on alterne les voix des deux héros. J'adore cette narrations qui m'a permit de m'attacher encore plus à Hannah et à Garrett. 

On aborde des sujets durs mais avec legerté sans jamais tombé dans le cucu. Là encore, l’histoire se démarque par sa trame original (à part la fin qui m'a un poil déçu).

En bref une excellente lecture, original et agréable, parfait pour l'été. J'ai eu du mal avec la fin mais cela reste une très bonne romance.

Note: 8,5 sur 10 !

vendredi 3 juin 2016



14-14

Auteur: Silène Edgar et Paul Beorn

Genre: Roman historique/fantastique

Edition: Castelmore

Dépôt légal: avril 2014

Résumé: L'aube de la grande guerre....
Adrien et Hadrien ont treize ans et habitent tous les deux en Picardie.
Ils ont les mêmes préoccupations : l'école, la famille, les filles.....
Une seule chose les sépare : Adrien vit en 2014 et Hadrien en 1914.
Grâce à une boîte aux lettres mystérieuse, les deux adolescents vont s' échanger du courrier et devenir amis.
Mais la grande guerre est sur le point d'éclater pour Hadrien et leur correspondance pourrait bien s' interrompre de façon dramatique...

Avis: J'ai lu ce livre il y a à peu près un an et cela avait été un énorme coup de cœur. Je l'ai réemprunté récemment pour le relire et je suis toujours sous le charme.

Nous rencontrons deux garçons, assez différents :

D'abord Adrien, qui vit en 2014 dans une petite ville de France. Il a 13 ans et est très amoureux de son amie Marion. Alors qu'il s’apprête à lui faire sa déclaration, celle ci lui apprend qu'elle a un petit ami. Dépité, Adrien rentre chez lui. Par un concours de circonstance, il se retrouve à écrire une carte de vœux pour un cousin. Il ne sait pas encore qu'il vient rencontrer un très bon ami et et que cet rencontre va bouleverser son existence...

Hadrien a quand à lui 13 ans et vit dans la même ville que Adrien, mais en 1914. Il souhaite continuer ses études mais son père, paysans, s'y oppose. De plus, tout ne va pas très bien avec son amoureuse, Simone. Il se retrouve un peu par hasard à écrire une lettre pour un cousin...

Ces deux garçons sont très touchants. Je me suis beaucoup attachée et identifiée à chacun de. Adrien est plus impulsif que Hadrien, mais il est aussi très généreux et gentil. Hadrien est touchant et on le comprend. Sa vie n'est pas rose mais il fait avec.

Cette histoire de correspondance est génial. On a les lettres que s’envoient Adrien et Hadrien et j'ai adoré les lire. C'est très original.

Le côté fantastique est très bien abordé. Il y a de nombreux liens entre le passé et le présent et tout est très bien ficelé.

Les personnages secondaires ont tous une importance et je m'y suis attachée. J'ai cependant une préférence pour Sarah, qui m'a bien fait rire.

L'ambiance est très bien décrite, autant en 1914 quand 2014.

Plus on avance dans le roman et plus on tremble. On veut que tous les personnages s'en sortent. Il a pas mal d'actions et j'ai trouvé cela bien car on en a souvent assez peu dans les romans historique.

Le style d'écriture est fluide, autant les passages normaux que ceux en lettres. Le vocabulaire est simple et bien trouvé.

La fin est magnifique, j'ai adoré.

En bref un roman génial, avec des personnages attachant, une histoire très bien ficelé et une écriture fluide. Lisez ce livre !

Note: 10 sur 10 !


samedi 14 mai 2016


Quatre soeurs tome 1: Enid

Auteur: Cati Baur, adapté d'une oeuvre de Malika Ferdjoukh

Genre: BD


Edition: Delcourt


Dépôt légal: 2011


Résumé: Tout comme les Trois mousquetaires étaient quatre, les Quatre Sœurs Verdelaine sont cinq. Mais pour les quelques centaines de milliers de lecteurs qui ont offert un magnifique plébiscite aux romans d'origine publiés à l’École des Loisirs, il restait un mystère à élucider: à quoi ressemblent-t-elles physiquement? 

Aujourd'hui, Cati Baur répond à cette question grâce à son magnifique coup de crayon, et fait définitivement entrer Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie au panthéon des plus belles héroïnes féminines de la bande dessinée.

Avis: Je voulez lire ce livre depuis longtemps. J'ai vu plusieurs fois cette BD au CDI mais je ne m'était encore jamais laissé tenté. Quand j'ai vu les 3 premiers tomes à la bibliothèque, j'ai foncé.

Cette BD est inspiré d'une série de romans, de quatre tomes. Je ne les ai pas encore lu.
Dans chaque tome nous nous intéressons à une sœurs Verdelaine.

Ici, nous rencontrons Enid, la benjamine, de 9 ans. Elle a 4 sœurs : Hortense, 11 ans, Bettina, 14 ans, Geneviève, 16 ans et Charlie, 20 ans.
Toute cet tribut vit dans une vieille maison, au bord de l'Atlantique. Les jeunes filles sont orphelines, car leur parents sont morts dans un accident de voiture il y a 2 ans.

Des événements étrange ce produise : la chauve-souris d'Enid disparaît, et cette dernière se met à entendre des sanglots la nuit ! De plus, le soeurs Verdelaine héberge la fille d'une amie de Charlie, Colombe de l'âge de Bettina.

Enid est un  personnage assez sympathique, même si je ne me suis pas vraiment identifié à elle. Elle est assez jeune mais cela reste une héroïne sympathique. J'ai bien aimé suivre son aventure.

Toute les autres sœurs Verdelaine sont très attachante, sauf Bettina, avec qui j'ai eu un problème. Je l'ai trouvé garce, immature, futile, et j'avais vraiment envie de la baffé. J'ai d’ailleurs trouvé que cette dernière était plus mis en avant que les autres sœurs (à part Enid).

Mon autres personnage que j'ai bien aimé, c'est Colombe ! Je me suis beaucoup identifié à elle. Elle passe pour une intello, alors qu'elle est juste mature. J'ai approuvé toute ces décisions, ça classe. Elle est pour moi un très beau personnages.

L'ambiance est juste sublime. Les décors, cette vieille maison... Je mis sentais presque ! J'aurais adoré vivre dans ce genre d'habitations.

Les dessins sont très beau, avec une touche de sensibilité. Les couleurs vont parfaitement bien avec l'ambiance. C'est exactement comme j'aurais imaginé. Rien à dire !

En bref une très bonne BD, pleine de sensibilité, avec une ambiance et des dessins magnifique, et une jolie histoire. A lire !

Note: 7,5 sur 10 

dimanche 1 mai 2016


La chambre d'Hannah

Auteur: Stéphane Béllat

Genre: Roman historique

Edition: Rebelle

Dépôt légal: 2014

Résumé:  Paris, février 1992. Pierre Descarrières, 11 ans, est malheureux coincé entre une vie terne et des parents qui se déchirent quotidiennement. Seul dans sa chambre, il rêve d un frère ou d une soeur qui viendrait rompre sa solitude. Paris, février 1942. Hannah Klezmer, 11 ans, étouffe dans l espace confiné de son appartement, mise à l écart parce qu elle est juive. Leurs routes n auraient jamais dû se croiser. Et pourtant, c est arrivé. Car il existe entre eux un lien plus fort que le temps et la folie des hommes.

Si La Chambre d Hannah plonge ses racines dans l Histoire la plus sombre, c est aussi le roman sensible et lumineux d une amitié entre deux enfants qui n ont, au premier abord, rien en commun : ni leur condition, ni leur époque. Avec, en filigrane, ces deux questions essentielles : jusqu où aller par amitié ? Sommes-nous prêts à croire l impossible ?

Avis: J'avais ce livre dans ma PAL depuis un petit moment, en e-book, sur ma liseuse. Alors que je venais de finir un livre, je ne savais quelle serait ma prochaine lecture. J'ai choisi de lire sur ma liseuse car cela faisait longtemps que je ne l'avais pas fait et je me suis lancé dans ce roman.

Et que dire ! Je ne le regrette pas !

Nous retrouvons Pierre, qui a 11 ans et vit dans les années 90 à Paris. Il habite avec ses parents, son père étant professeur d'histoire et sa mère femme au foyer. Sur le papier, tout est parfait. Sauf que voilà.

Les parents de Pierre passe leur temps à se disputer. Il se hurle dessus, s'insulte... Et Pierre n'en peut plus. Au point de vouloir ce suicider.

Alors qu'il est au point de passé à l'acte, une jeune fille de son âge apparait dans sa chambre. Elle dit habité ici avant de disparaître.

Pierre décide d'en parler à son meilleur ami, Maxime, et ensemble, il mène l'enquête à la recherche de l'identité de cette mystérieuse jeune fille....

Ce livre est un coup de cœur. Un des meilleur on-shot que je n'ai jamais lu.

Pierre est un personnage très attachant. Il n'est pas bête et à beaucoup d'humour. C'est un personnage mature et je l'ai adoré. Il porte magnifiquement l'histoire.

Maxime est aussi un personnage qui m'a marqué et qui a de l'importance dans l'histoire pour moi. Meilleur ami de Pierre, fils de boucher; futur cuisinier, c'est un garçon simple et naïf.

J'ai beaucoup aimé la relation Pierre/Maxime. Ils entretiennent une vraie amitié, fondé sur une affection réciproque. Ils sont drôle et se comprennent.

Hannah est une jeune fille courageuse. Elle affronte les épreuves et comprend que des choses graves se passe...

Les parents de Pierre sont aussi de merveilleux personnage. Ils représentent le couple marié, qui se dispute, mais qui s'aime toujours. Leur relation n'est pas idéal mais réel et touchante.

L'auteur met aussi le point sur l'ignorance des jeunes par rapport au passé (ici à la seconde guerre mondial). Connaissant assez le sujet, cela m'a surprise que les personnages du livre n'en sache rien. L'auteur fait passé un très beau message et je suis complètement d'accord avec lui : il faut parlé au jeunes des horreurs qui ont été commis pour que ce ne soit plus jamais le cas.

L'ambiance de ce Paris des années 90 m'a complètement séduite. Cela donne un petit côté rétros à l'histoire qui m'a énormément plus.

Le côté fantastique est très bien abordé et se mari parfaitement bien avec l'historique et le contemporain. 

On parle de la quête de soi, des souffrances, de l'amour... La plume est superbe, juste, touchante.

Ce livre est une véritable ras-de-marée émotionel, qui fait pleuré, rire...

Je n'est qu'une chose à dire: lisait ce livre !!

Note: 10 sur 10 !

Coup de Coeur