Romance Historique Aventure Fantastique Fantaisie

mercredi 30 décembre 2015


Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

Auteur: Ruta Sepetys

Genre:  Roman historique

Édition:  Gallimard jeunesse collection pôle fiction

Dépôt légal: octobre 2011

Résumé: Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique. Au bout d’un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir.

Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l’écriture.


Avis: Avec le club lecture de mon CDI, nous préparons une exposition sur le génocide dans la littérature. J'ai donc lu plusieurs des livre  qui allaient être présenté (la petite fille du vel d'hiv, j'ai fui l'Allemagne nazi, dans les yeux d'Anouch)... Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre me faisais très envie. Je me suis donc lançai avec cette très jolie version de poche.
Je vous préviens: même si cette histoire ce passe pendant la seconde guerre mondial, il n'a aucun rapport avec les nazis. L'héroïne, Lina, n'est pas juive. Ici on parle d'une communisme.
Le sujet m'a beaucoup touché car il m'était inconnue. On ne parle que très peu de tout ces habitants des pays envahis par la Russie qui ont été déporté parce qu'ils ont été déclaré "contre le communisme". Lina est une héroïne très courageuse. Je m'y suis beaucoup attaché. L'auteur dépeint très bien les fait affreux qui ce sont produit. Le frère de Lina, sa mère, Andrius... Tout ces personnages m'ont touché et je m'y suis attaché. On a aussi un autre personnage, communiste. Je ne vous en dit pas plus mais il m'a ému et prouve que dans cet histoire, rien n'est ni tout blanc, ni tout noir.
Il n'y qu'un seul défaut: la fin. En elle, elle est plutôt pas mal, mais on nous passe beaucoup d'évènement pourtant très intéressant. La fin était un poil bâclé. 
En bref un très beau livre, avec un sujet émouvant, des personnages qui nous sembles réel mais une fin qui arrive trop vite à mon gout en choisissant le facilité. 

Note: 8,5 sur 10 

dimanche 27 décembre 2015


Sally Lockhart tome 1 la malédiction du rubis

Auteur: Philip Pullman

Genre: Roman historique

Édition: Gallimard jeunesse collection folio junior

Dépôt légal: juin 2007

Résumé:  Lorsque son père disparaît en mer de Chine dans des circonstances suspectes, la jeune et intrépide Sally Lockhart se retrouve livrée à elle-même dans le Londres inquiétant de l'époque victorienne... Sans qu'elle le sache encore, un grand danger rôde autour d'elle. Parviendra-t-elle à percer le secret
d'un rubis fabuleux qui excite les convoitises et sème la mort autour de lui ? Il semble être au cœur du mystère...


Avis: Philip Pullman était un auteur qui me tentais bien. J'ai dans ma pile à lire la trilogie des royaumes du nord, qui l'a rendu célèbre. Par hasard, j'ai vu qu'il avait écrit une autre  série de roman ce passant à l'époque victorienne. C'est une époque que j'adore, je suis fan du Londres du XIX ème siècle. Je l'ai trouver à la bibliothèque et emprunté.  Ce livre ne m'a pas laissé un grand souvenir, ce n'est pas le livre du siècle, mais je l'ai trouvé plaisant. La plume de l'auteur m'a bien plut, elle est agréable et simple. L'héroïne, Sally, est très sympathique. Elle a du caractère et est plutôt maline. Les autres personnages m'ont bien plut, ils m'ont fait rigolé.
L'intrigue est bien construite, on ne se doute pas de la fin. L'auteur crée une belle atmosphère et une enquête intéressante. 
En bref un livre que je ne garderais pas dans ma mémoire, mais qui est plaisant et ne prend pas la tête.

Note: 6,5 sur 10 

jeudi 24 décembre 2015


Carbon Diaries 2015

Auteur: Saci Lloyd

Genre: Roman d'anticipation

Edition: Pocket jeunesse

Dépôt légal: mai 2012

Résumé: Laura Brown était une adolescente insouciante, jusqu'à la Grande Tempête qui a dévasté l'Angleterre. Depuis, elle a dû renoncer à tout ce qu'elle aimait : jouer dans son groupe punk, prendre un bon bain chaud, discuter toute la nuit sur son téléphone portable...
Et tout cela à cause des restrictions d'énergie imposées par le gouvernement ! Désormais chacun doit gérer un nombre de points « Carbone », ce qui rend la vie infernale. Mais Laura trouve la parade : confier à son journal ses aventures tragi-comiques dans un monde qui pourrait bien, un jour, devenir le nôtre...


Avis: On m'a donner ce livre et le résumé m'intriguais pas mal. Je me suis donc lancer. Je ne regrette pas, c'était une lecture originale et plaisante.
On découvre Laura, adolescente de 15/ 16 ans. Elle ne sentent pas très bien avec ses parents et pas du tout avec sa grande sœur.
Le principe de se livre repose sur l'écologie. Et si un jour le monde était complètement déréglé ? Que devrions nous faire ? Il faudrait ce rationner en carbone. Et ce serait très dur.
Le carbone est présent partout. Cela m'a bluffé. Dans les ordinateur, dans les lecteur DVD, pour chauffer l'eau chaude... Etre privé de tout cela est impensable aujourd'hui, mais peut être seront nous obliger dit venir un jour.
L'auteur retranscrit très bien les émotions que pourrait ressentir la population. Ceux qui se laisse complètement aller, ce qui rejette la faute sur les autres, ceux qui panique au point de voler, de piller... De plus, l'auteur mais aussi en scène des problème plus réelle comme des sécheresse, des inondation... Laura m'a bien plut. Elle essais de survire dans se monde.
Tout est très réaliste.
En bref un bon livre originale avec une morale et un message qui m'a touché.

Note: 7,5 sur 10

Les chemins de poussière tome 1 Saba ange de la mort

Auteur: Moira Young

Genre: Roman fantasy

Edition: Gallimard jeunesse collection pôle fiction

Dépôt légal: septembre 2011

Résumé: Au coeur d'un univers futuriste dévasté, la quête haletante d'une héroïne exceptionnelle.
Ecoutez le récit de Saba, jeune fille farouche et attachante, qui va découvrir, lors de sa longue épopée, que le plus difficile n'est pas de se battre, mais de faire confiance...
Le premier tome d'une trilogie redoutable.
" On m'appelle l'Ange de la Mort.
Parce que j'ai jamais perdu un combat
."

Avis: On m'avais conseillé ce livre et le résumé me tenter plutôt bien. Malheureusement, j'ai détesté.
Saba est un personnage antipathique. Elle est méchante, égoïste, et elle se croit maline (ce qui est faux). On lui donne plein de prétexte pour l'excuser (oui, elle a perdu sa mère, patati patata) mais cela ne prend pas. C'est un personnage surfait qui n'a aucune excuse valable   pour être ainsi et je l'ai détesté. Les autres personnages autour d'elle ne sont pas mieux. Lisse, sans grand intérer, je ne m'y suis pas du tout attaché. L'histoire de base est pas trop nul, mais l'auteur ne l'exploite pas et en fait un copier coller déjà vu tout en la radant ennuyante. Les personnages ne sont pas intelligent et ils n'ont pas se côté rebelle que j'aime bien.
Bref, une histoire avec une héroïne horrible et désagréable, une intrigue qui ne tient pas la route et des personnages secondaire plat et inexistant.

Note: 3,5 sur 10

dimanche 20 décembre 2015


Le livre de Perle

Auteur: Timothée de Fombelle

Genre: Roman fantastique/ historique

Dépôt légal: novembre 2014

Edition: Gallimard jeunesse

Résumé: Il vient d'un monde lointain auquel le nôtre ne croit plus. Son grand amour l'attend là-bas, il en est sûr. Pris au piège de notre Histoire, Joshua Perle aura-t-il assez de toute une vie pour trouver le chemin du retour ? Un grand roman d’aventures entre réel et féerie, une éblouissante ode à l’amour et aux pouvoirs de l’imaginaire.

Avis: A force d'entendre parler de ce roman et de voir des tonnes d'avis positif, je l'ai pris à la bibliothèque. Le résumé ne m'attirais pas plus que ça mais je voulais le lire, afin de me faire mon propre avis. Je ressort d'un lecture mitigé.
Le tout début est super, je me suis dit "ok, je comprend pourquoi les autres aime, je veut savoir la suite !". Malheureusement, la suite m'a déçu. On change de narrateur, on ne sais plus ou l'on se trouve... Tout était trop confus. De plus, il y a une partie de l'histoire qui ne m'a pas du tout plut. J'ai sauté de page, je m'ennuyé. L'idée de base était top, mais la façon dont l'auteur l'a développé brouillonne. Joshua Perle est un personnage énigmatique, mais dans l'ensemble, il m'a bien plût.
Ce livre est loin d'être nul. C'est juste que moi, cela ne la pas fait. Je vous le conseilles tout de même car je pense qu'il peut plaire à beaucoup de monde.
En bref un livre avec une très bonne intrigue, mais mal développé et brouillonne.

Note: 6 sur 10

Les aventures d'Aliette Renoir tome 1: la secte d'Abaddon

Auteur: Cécilia Correia

Genre: Roman fantastique/ historique

Edition: J'ai lu

Dépôt légal: septembre 2012

Résumé: En arrivant à Paname, les Allemands s’étaient rendu compte qu’une menace plus dangereuse qu’eux sévissait déjà. Alors, en accord avec leurs autorités, ils laissèrent ma famille, les Renoir, continuer leurs petites affaires. Je vais vous dire : cela aurait été plus simple si j’avais dû zigouiller des rongeurs et encore… j’en avais horreur. Bon, je ne vais pas vous mentir plus longtemps, je déteste toutes les bestioles, qu’importe l’espèce animale. Sauf que la plus terrible de toutes, celle que je traquais chaque nuit demeurait mon pire cauchemar. Mais voilà, l’honneur de la famille restait ma priorité. Si bien que même si j’avais le trouillomètre à zéro, je devais quand même braver mes peurs en affrontant mon ennemi juré : le vampire.

Avis: J'avais vu passé ce livre sur  pas mal de chaine et il me donner plutôt envie. Je me suis régalé. L'héroïne, Aliette, est exactement comme je les aime. Courageuse, maladroite, têtu, et franche. C'est l'un des personnages féminin que j'ai le plus apprécier de tout les temps. Lawrence est sympa, il a un petit côté mystérieux.
Le gros plus de ce livre, c'est bien sûr son humour. J'étais morte de rire ! En même temps, entre les commentaires sarcastiques d'Aliette, et les situation ou elle se fourre... Impossible de rester sérieux !
La mythologie est plutôt bien faite. Je trouve que l'auteur a fait fort de placer son histoire dans les années 40. C'est originale et cela marche bien. Cela apporte quelque chose de plus dans l'histoire.
Nos héros passe par des vertes et des pas mûr, pour notre plus grand plaisir !
Je lirais bientôt le tome 2, mais je pense attendre la sortie du tome 3 (selon mes sources en janvier 2016).
En bref un livre géniale, avec une héroïne parfaite, de l'humour et une époque originale.














Note: 9 sur 10 !

dimanche 13 décembre 2015

Afficher l'image d'origine
J'ai fui l'Allemagne nazie, journal d'Ilse 1938-1939

Auteur: Yaël Hassan

Yaël Hassan est née à Paris en 1952, mais a vécu en Belgique et en Israël. A cause d'un accident de voiture, elle se retrouve immobilisé. Pour passé le temps, elle se met à écrire. Son premier roman, "Un grand-père tombé du ciel", obtient de nombreux prix, dont le prix sorcière de 1998.

Genre: Roman historique

Edition: Folio junior, collection mon histoire

Dépôt légal: aout 2015

Résumé: Ilse, jeune fille juive allemande, commence son journal aux lendemains de la nuit de cristal. Elle le poursuit tout au long de son exil sur le " Saint Louis", bateau mis à la disposition de 700 Juifs par le gouvernement d'Hitler en échange de tous leurs biens et d'une énorme somme d'argent.

Avis: On rencontre Ilse, jeune allemande juive. Elle nous expose les conditions de vie très dure des juifs d'Allemagne, toute les brimades et l'humiliation qu'ils subissent. Ilse est un personnage qui m'a beaucoup plut. Elle est courageuse et ne baisse jamais les bras. Tout les personnages qui gravite autour d'elle sont bien construit et utile. On a différents points de vue, passant d'un jeune garçon des jeunesse hitlérienne,  au parents d'Ilse.
Son exil sur le Saint Louis est très émouvant. Toute les personnes qu'Ilse rencontre sont différente. On tremble pour eux, on souhaite qu'ils sans sortent.
La fin est affreuse. On comprend réellement les conséquence de la guerre.
Un livre émouvant, qui fait comprendre l'horreur de la guerre.

Note: 10 sur 10 !

vendredi 4 décembre 2015


Tous nos jours parfaits

Auteur: Jennifer Niven

Genre: Roman

Edition: Gallimard jeunesse

Dépôt légal: septembre 2015

Résumé: Quand Violet Markey et Thedore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la "bête curieuse" de l'école. L'excentrique tourmenté et impulsif dont personne ne recherche la présence, qui oscille entre les périodes d'accablement dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie vitale. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante, l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Avis: J'ai beaucoup entendu parler de ce livre à sa sortie, et il me donnait très envie. Lorsque mon CDI en a fait l’acquisition, je me suis jetais dessus. Mine de rien, c'est une jolie brique, mais cela se lit facilement.
On retrouve les personnages de Violet et Finch. Violet a toujours était populaire, alors que Finch ne l'a jamais été. Pourtant, ils sont unis par une même envie: mourir.
Finch prend cela à la légère, on a l'impression qu'il n'est pas vraiment sérieux. Violet est plus calme.
Leur relation est magnifique. Touchante, pleine d'espoir.
Il y a une morale dans ce livre, et je ne l'avais encore jamais croisé. On nous parles de ses parents qui voient que leur enfants ne vont pas bien, mais ne font rien,comme si ne pas en parler arrangera les choses. La mère de Finch est un personnage insupportable. Elle n'est pas méchante, mais elle est lâche. On la comprend, et on la prend en pitié.
La fin est la fois horrible (j'ai pleuré pendant 10 minutes) et à la fois parfaite. Rien d'autre n'aurait pu convenir. Pourtant, je rage encore de cette fin qui m'a arraché le cœur. On nous parles d'une maladie méconnue, les gens bipolaire. C'est un sujet originale et réel car plein de personne en souffre. 
On parles aussi du deuil, de la façon dont chacun le ressent. On voit aussi les personnes qui regrettent, qui se sentent coupable de n'avoir rien fait. C'est touchant mais en même temps j'ai envie de leur dire "ça sert à rien maintenant, c'était avant !".
Un coup de cœur magnifique qui fait pleuré à chaude larme.
En bref un livre touchant, qui aborde des sujets courant de société avec des mots juste, simple.

Note: 9 sur 10 !